L'île Castellane

Envisager la Cité de La Castellane à Marseille telle une insula romaine, une « île urbaine ». L’implantation de Castellane dans les quartiers nord de Marseille et son architecture à l’image d’une citadelle imprenable participent de cette insularité urbaine. A l’origine, son projet utopique consistait à recréer des cœurs villageois à la périphérie des quartiers du centre ville, mettant à disposition des habitants, commerces, services, écoles. Si l’isolement social des habitants de la Cité est l’expression de cette métaphore géographique, peut-on comparer le tempérament paradoxal de la Castellane à celui d’une île entourée d’eau ? Avec ses cinq points d’entrée et de sortie, la cité de la Castellane est un village dans lequel tout le monde se connaît. L’attachement des habitants à leur cité peut être considéré comme une des réussites principales du projet urbain des années 70’. L’ostracisme dont souffrent ces derniers, la solidarité, la méfiance face à l’étranger de Castellane, le refus de l’autorité et des lois régaliennes sont autant de paradoxes qui participent à un sentiment fort d’appartenance à la cité. Pour aborder cet insula, telle une île au milieu de la tempête, prudence et lenteur.
21 CAST14 33 34 cas17 03 01 cas29 23 07 cas52 25
35 cas36 21 14 cas35 27 31 cas60 14 32 cas61 36 2
29 Cas66 03 28 Cas71 17 24 cas10 12 02 CAST42 33
11 cas41 01 09 cas57 02 10 cas08 06 06 Cas08 09
25 cas09 08 12 cas10 03 26 cas14 02 2 33 cas17 01
03 cas23 25 15 cas24 09 27 cas25 09 19 Cas30 11
30 cas31 03 08 Cas34 05 17 cas61 02 04 Cas63 11
16 Cas63 28-Modifier 37 CAST47 29 20 cast62 17 13 DSCF0054
22  DSF8280 23  DSF8293 36 Cas66 33 18 Cas80 26
05 cas50 23